Energo clean tech
Partager sur
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Industrie : Lille accueille Energo, pépite clean tech prometteuse !

Une naissance entre les amphis et les labos de chimie.

A l’issue d’un passage de dix ans chez Total, mais surtout grâce à des études de Chimie au sein de la prestigieuse école Chimie ParisTech – PSL , Vincent Piepiora a créé Energo en 2018. D’abord seul, puis rapidement soutenu par des chercheurs puis une équipe commerciale, le fondateur s’est attaché à développer pour l’industrie un procédé clean tech créé en laboratoire et breveté par l’Université PSL.

Pour la partie technique, Energo crée des réacteurs catalytiques qui révolutionnent le procédé de méthanation. Habituellement obtenue sous haute température et haute pression, la technologie mise au point par les laboratoires universitaires permet la même conversion à basse pression.

En termes plus accessibles, la technologie développée par Energo permet la conversion de gaz polluants (dioxyde de carbone) en gaz de ville, en offrant une économie de l’ordre de 40% sur le coût de production du Gaz.

Nouveau procédé de méthanation pour la clean tech

 

Un nouvel acteur pour la clean tech lilloise.

Jusqu’alors hébergés par l’Université PSL, les techniciens avaient besoin de plus d’espace pour mettre leur procédé au point dans les mêmes conditions qu’en usine, et le faire évoluer en parallèle au sein de leur laboratoire.

C’est alors qu’ils ont commencé la recherche du site qui les verrait grandir. Normandie, Île-de-France, Grand Est, Hauts-de-France : plusieurs régions ont été envisagées, et c’est finalement la métropole lilloise qui l’a emporté ! Il faut dire que le territoire bénéficie de quelques atouts non négligeables sur le plan professionnel :

  • Un écosystème industriel dense,
  • La présence de nombre des fournisseurs d’Energo,
  • Des institutions de recherche de haut niveau qui font de Lille un territoire d’expérimentations,
  • Un bassin de formation important avec de nombreuses écoles d’ingénieurs, propices à l’agrandissement de leur équipe et à de nouveaux partenariats,
  • La proximité de centre de décision européens (Paris, Londres, Bruxelles, La Haye…)

Un territoire historiquement industriel, mais aussi résilient ! C’est ce trait de caractère qui a poussé tout notre territoire à une ambition : Rev 3. Autonomie énergétique, circularité des ressources, innovation dans tous les domaines et pour tous, Rev3 semblait être l’environnement idéal pour accueillir une technologie comme celle d’Energo.

Sur le plan personnel, la métropole lilloise a aussi de quoi séduire : un cadre de vie agréable, un marché immobilier favorable, des pistes cyclables, des écoles privées publiques et internationales, des opportunités professionnelles pour les conjoints.es, un retour aux sources pour certains membres de l’équipe. Tout convergeait vers Lille !

Guidés par Polenergie et accompagnés par Hello Lille, les dirigeants ont donc rapidement confirmé leur choix d’y installer leur laboratoire et leur atelier mécanique.

 

Et après Lille ?

Notre métropole ayant l’avantage de relier les grandes villes françaises rapidement, le développement d’un autre site en France ne semble pas être à l’ordre du jour. En revanche, c’est le marché européen qui intéresse nos ingénieurs. En effet, le fondateur Vincent Piepiora confie son souhait de vouloir faire connaître son dispositif en Allemagne, aux Pays-Bas et en Belgique. Cela tombe bien, on y est aussi très vite en partant de Lille… 😉

 

Hello Lille Invest

 

La touche Hello Lille : l’équipe Invest a pu accompagner Energo dans sa recherche immobilière, recherche de financement, conseil en recrutement et accéléré les mises en relation.

Dans la même catégorie