Trottinette TIER Mobility implantation métropole lilloise
Partager sur
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

La start-up Tier Mobility choisit Roubaix pour sa première implantation dans les Hauts-de-France !

La start-up Tier Mobility choisit Roubaix pour sa première implantation dans les Hauts-de-France !

 

Créée en 2018 à Berlin par trois entrepreneurs, la start-up Tier Mobility poursuit sa conquête des villes européennes en déployant sa flotte de trottinettes et vélos électriques à Roubaix. Depuis le 17 septembre, la ville est la première des Hauts-de-France à accueillir ce nouveau service de mobilité ainsi que son centre de maintenance à l’origine de la création d’une quinzaine d’emplois.

 

Des modes de transport plus sûrs, pratiques et écologiques

 

Leader européen et présent dans 16 pays et plus de 140 villes, Tier Mobility est également le numéro un français avec sept territoires déjà conquis comme Paris, Lyon, Bordeaux et Grenoble. La start-up offre des services de mobilité faciles d’accès et abordables grâce à sa flotte de trottinettes, de vélos et de scooters, tous électriques. Et pas question de faire cavalier seul ! Chez Tier, on travaille toujours en collaboration avec les organismes publics et privés pour s’adapter aux spécificités de chaque ville.

 

Concrètement, Tier Mobility c’est une flotte d’engins électriques mais aussi une application que l’utilisateur télécharge sur son smartphone pour localiser et débloquer le véhicule le plus proche.

Au quotidien, les véhicules sont garés sur des zones de stationnement obligatoires réparties de manière stratégique pour permettre une interconnexion avec les transports en commun. Avec Tier, impossible d’abandonner sa trottinette dans la rue comme on peut le voir avec d’autres opérateurs. L’utilisateur est obligé de se garer dans l’une des zones au risque de continuer à payer la course (15 centimes de la minute).

 

L’objectif de l’entreprise est double : rester pratique, en proposant un service abordable, fiable et durable dans le temps ; être écologique, en réduisant l’utilisation des voitures dans les villes et par cause à effet, en diminuant la pollution de l’air. Neutre en émission carbone depuis 2020, la start-up implante ses entrepôts au plus proche des centres urbains afin de limiter les déplacements entre les zones de stationnement et les pôles logistiques, réalisés avec des vélos-cargos et vans, eux aussi électriques.

 

Mais ce qui différencie Tier de ses concurrents c’est surtout le niveau de fiabilité de ses équipements. Réputés pour leur robustesse, ils ont une durée de vie moyenne de 5 ans. Tier est le seul opérateur à intégrer un casque pliable dans ses trottinettes, équipées de clignotants, d’un double système de frein et de roues tout terrain, idéales pour arpenter nos rues pavées.

C’est cet ensemble, plus sûr pour les usagers, qui a été le critère de différenciation le plus important pour la mairie de Roubaix.

 

Tier implantation métropole lilloise
©TIER Mobility

 

1,5 million d’euros investis pour mailler la ville de Roubaix

 

Comme souvent lorsqu’il s’agit de déployer une nouvelle offre de mobilité sur un territoire, c’est la mairie qui est à l’origine du projet. La ville de Roubaix a profité de la loi d’orientation des mobilités (LOM) pour lancer un appel d’offres pour le déploiement d’une flotte de trottinettes et de vélos électriques sur son territoire.

Les opérateurs ont ensuite soumis leur candidature à la mairie qui a défini plusieurs critères essentiels comme la sécurité des usagers, les normes sociales et environnementales et la qualité de l’offre ainsi que du service d’un point de vue opérationnel. 9 candidatures plus tard, c’est Tier Mobility qui a été retenu.

 

François-Xavier Giraud en charge du déploiement à Roubaix témoigne : « Le choix des implantations dépend de la volonté des différents territoires. À Roubaix, il y a un large réseau de pistes cyclables et la ville était prête à accueillir les infrastructures nécessaires à un service comme le nôtre. Pour chaque nouvelle implantation, nous prenons en compte les problématiques du territoire, ce qui nous différencie de nos concurrents américains ». Avec un grand nombre d’habitants et une part significative d’étudiants, la métropole était une cible de longue date pour l’enseigne.

 

À Roubaix, c’est une flotte de 500 trottinettes et 100 vélos électriques qui vient d’être déployée. Plus de 200 zones de stationnement maillent la ville, avec une très forte densité dans l’hypercentre. Pour renforcer la sécurité des autres usagers de l’espace public, les véhicules sont bridés à 20km/h sur la voirie et 6km/h dans les zones piétonnes comme la Grand-Place. Certains espaces verts de la ville sont interdits comme le parc Barbieux ou les bords du canal de Roubaix.

 

À noter que Tier Mobility propose une offre pour les étudiants roubaisiens en leur offrant 50 déblocages par trimestre. Une démarche qui s’inscrit dans la politique RSE de l’entreprise et sa volonté de proposer son offre aux revenus les plus modestes.

 

Pour gérer sa flotte, la société a implanté son centre des opérations en centre-ville au sein d’un entrepôt d’environ 800m2. Y seront effectués : les réparations, recharges, rapatriements et déploiements éventuels des équipements. Une douzaine d’emplois en CDI ont été créés pour le lancement de l’activité et la start-up espère poursuivre son développement dans notre métropole pour s’inscrire dans la durée à Roubaix. Pour François-Xavier Giraud : « La ville de Roubaix est extrêmement impliquée dans la collaboration et on échange quotidiennement sur le déroulement des opérations. C’est très agréable de travailler avec des villes ravies de développer de nouvelles activités. On espère que ça continuera longtemps ».

 

Hello Lille Invest

 

 

La touche Hello Lille : l’équipe Invest intervient dans la mise en relation avec les acteurs locaux et l’apport de connaissances sur le territoire.

 

 

Dans la même catégorie