logo jirogasy
Partager sur
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Lille, nouvelle étape clé pour la start-up malgache Jirogasy

Lille, nouvelle étape clé pour la start-up malgache Jirogasy

 

Développer un projet 100% made in Afrique pour répondre aux besoins de millions de personnes privées d’électricité, c’est la mission de la start-up Jirogasy qui produit des équipements solaires à Madagascar. Afin de poursuivre son développement, l’entreprise solidaire a choisi de s’installer à Lille pour soutenir ses équipes locales et disposer d’une nouvelle porte d’entrée vers le continent africain.

 

Jirogasy, fabricant d’ordinateurs sol(id)aires

 

Créée en 2017 par les frères Kasay, la start-up Jirogasy (littéralement « lumière malgache ») produit des kits et des ordinateurs solaires à Madagascar. L’entreprise emploie une quinzaine de talents locaux de l’électronique et du design de produit et dispose d’une ligne de production sur place pour créer ses générateurs et ses ordinateurs solaires « Jirodesk ».

Une première en son genre à Madagascar, née de la volonté des frères de se reconnecter à leur pays d’origine. « Nous sommes nés en France d’une mère française et d’un père malgache. On voulait montrer qu’on pouvait démarrer d’un pays comme Madagascar avec peu de moyens et aboutir à la création d’objets tech dans un endroit où, à priori, rien n’était fait pour et de le faire pour une cause qui a du sens. » explique Yann Kasay, co-fondateur.

 

Ce qui fait la particularité de la start-up, c’est son engagement solidaire auprès des populations malgaches en démocratisant l’accès à l’électricité et à l’informatique dans les zones les plus enclavées. Par exemple, Jirogasy vend ses ordinateurs solaires à des ONG qui développent l’accès au digital dans les lycées et collèges de l’île.

 

À la mi-2021, les deux fondateurs souhaitent agrandir leur entreprise, améliorer leurs produits, en créer de nouveaux et se décharger de la partie ingénierie qu’ils supervisaient jusqu’à alors depuis Madagascar. C’est vers la France qu’ils se tournent : « Avec la crise sanitaire, les frontières malgaches ont été complétement fermées durant un an et demi. Il nous était impossible de nous développer sur le continent africain depuis un pays replié sur lui-même. Nous installer en France nous permettait d’exporter nos produits beaucoup plus facilement ».

 

L’objectif de cette implantation : ouvrir un centre d’innovation et de R&D pour épauler les ingénieurs malgaches tout en continuant de produire à Madagascar.

 

 

Lille, son écosystème et son vivier de talents

 

Notre région s’est imposée rapidement comme la destination idéale pour l’implantation de la start-up qui a remporté la même année l’appel à projets « Acteurs de l’Énergie pour l’Afrique » porté par la Région Hauts-de-France. Jirogasy s’est ainsi vu confier l’électrification et la digitalisation de villages malgaches. Dans ce cadre, elle est entrée en contact avec le Pôle MEDEE, un cluster dédié à l’écosystème du génie électrique et également avec Nord France Invest ainsi qu’Hello Lille.

 

Grâce à l’accompagnement de l’équipe Invest, Jirogasy a identifié la métropole pour son lieu d’implantation avant d’entrer en contact avec les équipes d’Euratechnologies : « Ici, il y a une vraie émulation et on sent que c’est là qu’on doit être. Très rapidement, nous avons visité les locaux et rencontré une start-up de l’énergie incubée à Euratech. Contrairement à Station F à Paris qui est assez impersonnelle, ici on est accompagné et on sent que l’on peut être en lien avec de nombreux acteurs ». La start-up n’attend plus que son installation dans un bureau de 30m2 prévue courant mars 2022.

 

Lieu choisi, il ne manque plus que les collaborateurs à recruter. Pour cela, Jirogasy pourra s’appuyer sur un vaste vivier de talents : « Nous recrutons des profils d’ingénieurs et de commerciaux à l’export pour développer des partenariats avec les acteurs du solaire africain. Dans la métropole lilloise, on peut compter sur de nombreuses écoles d’ingénieurs et de commerce ainsi que des institutions comme Sciences Po pour trouver des talents ».

 

Jusqu’ici, la start-up a initié un partenariat avec l’école d’ingénieurs Junia pour développer ses projets d’électrification dans les villages d’Afrique avec les étudiants de l’établissement. Au démarrage, Jirogasy va recruter un premier ingénieur pour un stage de six mois. D’ici la fin 2022 l’ambition est de recruter 4 nouveaux talents à Lille pour continuer à développer des projets comme la commercialisation grand public des produits à Madagascar. Une étape importante pour la start-up qui souhaite également réaliser une levée de fonds cette année et recruter une vingtaine de personnes d’ici 3 ans.

 

Hello Lille Invest

La touche Hello Lille :

L’équipe Invest est intervenue dans la présentation sectorielle du territoire, l’introduction à l’écosystème et l’appui à la recherche immobilière.

 

 

 

 

 

 

 

Dans la même catégorie